Atelier GDEP – Numéro 5

Date

02 Juin 2021

Atelier 5 : Impacts et risques des changements climatiques concernant la gestion des eaux pluviales en milieu urbain

2 heures (1 journée) | Gratuit

Description

Cet atelier présentera un aperçu des changements climatiques en matière de précipitations extrêmes et une discussion sur les impacts et les risques que ces changements climatiques auront dans le secteur de la gestion des eaux pluviales en milieu urbain. Finalement, nous proposerons différentes approches et solutions pour réduire ces risques.  

Ce webinaire s’adresse aux intervenantes et intervenants du domaine municipal et à toutes les personnes impliquées dans la gestion des eaux pluviales de leur communauté. Il cible également toute autre personne concernée par la gestion des eaux pluviales. 

pexels-picjumbocom-461077
Plus que
Jours

pour s'inscrire !

Date et heure

Ce webinaire aura lieu le 2 juin

de 14 h 00 à 16 h 00

Formateur

  • Alain MailhotProfesseur à l’INRS 

Contact

Pour toute demande d’information, veuillez contacter : 

Candice Baan, coordonnatrice des secteurs Biodiversité et Eau

Modalités

Cet événement est gratuit.

Organisé par

Ces ateliers sont réalisés grâce à la contribution financière du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC). 

Bloc_signature SQE-promoteur-taille minimum

 

Ces ateliers de formation de deux demi-journées sont présentés gratuitement et s’inscrivent dans la vision de la Stratégie québécoise de l’eau 2018-2030 du MELCC. Ils ont pour objectif de présenter les outils et mesures à adopter pour des pratiques favorables à une gestion durable des eaux pluviales et renforcer l’adaptation aux changements climatiques dans la gestion des risques liés à l’eau. 


PARTAGEZ
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jean-Nicolas Côté

Monsieur Côté détient un baccalauréat en pharmacie, une maîtrise en environnement et poursuit des études en géomatiques appliquées afin de mieux modéliser la vulnérabilité aux changements climatiques.