Réaction au discours inaugural – « Le Québec a tout entre les mains pour devenir un leader mondial en matière d’économie verte » – Christiane Pelchat

MONTRÉAL, le 19 octobre 2021 — Réseau Environnement salue les engagements pris par le premier ministre en matière environnementale lors du discours inaugural et continue de penser que le Québec a tous les atouts qui lui permettront de devenir un leader mondial en matière d’économie verte.

« Depuis plusieurs années, nous martelons les principes d’une économie verte et nous sentons que le gouvernement avance dans cette direction », a affirmé la présidente directrice générale de Réseau Environnement, Christiane Pelchat, « Nous nous réjouissons surtout de la décision du gouvernement de renoncer définitivement à extraire des hydrocarbures au Québec », mentionne-t-elle.

« L’ambition du gouvernement de faire du Québec un pôle mondial pour le transport électrique, pour la filière des batteries et pour la production d’hydrogène vert est la voie à prendre. Ces créneaux d’avenir permettront au Québec de devenir un acteur de premier plan et de se positionner favorablement pour la transition vers une économie plus verte », a poursuivi Christiane Pelchat.

« Le Québec dispose d’un atout incomparable, celui d’une énergie verte abondante. Il faut la mettre de l’avant et miser sur nos atouts », explique Mme Pelchat. « Nous sommes heureux d’entendre les priorités environnementales du gouvernement, et nous serons des partenaires privilégiés du gouvernement dans l’atteinte de ses objectifs », a-t-elle conclu.

À propos de Réseau Environnement
Plus important regroupement de spécialistes en environnement au Québec, Réseau Environnement agi comme catalyseur de solutions innovantes pour une économie verte*. Carrefour d’informations et d’expertises favorisant l’émergence de solutions environnementales, l’association assure l’avancement des technologies et de la science dans une perspective de développement durable. Elle rassemble des expertes et des experts des domaines public, privé et parapublic qui oeuvrent dans les secteurs de l’eau, des matières résiduelles, de l’air, des changements climatiques, de l’énergie, des sols, des eaux souterraines et de la biodiversité.
*L’économie verte est une approche pour mettre en oeuvre le développement durable (ISQ, 2020). C’est une économie qui entraîne une amélioration du bien-être humain et de l’équité sociale tout en réduisant de manière significative les risques environnementaux et la pénurie des ressources (PNUE, 2011).

– 30 –

Source : Réseau Environnement
Renseignements : Anik Verville
[email protected]
418 952-3314

 

 

PARTAGEZ
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on email

Jean-Nicolas Côté

Monsieur Côté détient un baccalauréat en pharmacie, une maîtrise en environnement et poursuit des études en géomatiques appliquées afin de mieux modéliser la vulnérabilité aux changements climatiques.