Eau

- PEX-StaRRE – Programme d’excellence en eaux usées -

PEX-StaRRE – Programme d’excellence en eaux usées

Le Programme d’excellence en eaux usées – Station de récupération des ressources de l’eau, PEX-StaRRE, vise à assurer l’amélioration continue de la qualité des rejets liquides et des boues d’épuration produits par les stations de traitement municipal, et cela, par l’optimisation des opérations et processus de suivi continu. L’optimisation des procédés est mesurée en utilisant, entre autres, les indicateurs de performance reliés aux attestations d’assainissement propres à chaque ouvrage d’assainissement. Le programme d’optimisation est basé sur un processus d’amélioration continue qui passe en revue les aspects liés aux équipements, aux opérations et à l’administration.

Fonctionnement du programme

Les caractéristiques

Le Programme est composé de 4 phases allant de l’engagement à l’application systématique des meilleures pratiques.

Chaque année, chaque station de traitement membre compile ses résultats, démontre ses améliorations et met à jour son plan d’action. À partir de la phase 3, le travail de l’équipe consiste à identifier ce qui limite la performance de la station et à en contrôler de près le fonctionnement afin de l’optimiser.

Phase I : Engagement de la municipalité envers la qualité des extrants.

Phase II : Compilation des données identifiées aux Attestations d’Assainissement pendant une année qui servira d’année de référence.

Phase III : Analyse détaillée de la performance de la station de traitement et l’optimisation de son fonctionnement avec l’atteinte de critères spécifiques.

Phase IV : Application systématique des meilleures pratiques dans tous les domaines. Cette quatrième phase correspond à un contrôle et à des objectifs de qualité plus sévères.

Chacune des étapes est soumise à une validation par des pairs sur la base de critères établis, ce qui permet d’assurer une transparence et une objectivité non discutables. L’accent est mis sur les communications : Réseau Environnement fait connaître le Programme et la municipalité membre fait connaître ses résultats aux usagers de son service d’assainissement des eaux.

Les communautés de pratique

Chaque station membre participe à des rencontres de travail appelées communautés de pratique, organisées deux fois par année par Réseau Environnement pour les surintendants, mais aussi pour les opérateurs. On y discute des problèmes et solutions de chacun, ainsi que des pratiques développées. Des représentants du Ministère du développement durable, de l’environnement et de la lutte contre les changements climatiques, MDDELCC, et du Ministère des affaires municipales et de l’occupation du territoire, MAMOT, y participent et y apportent des informations complémentaires et actualisées.

Les acteurs impliqués

Un programme initié par Réseau Environnement

Le Programme d’excellence en eaux usées – Station de récupération des ressources de l’eau a été développé par Réseau Environnement. Une équipe d’experts-bénévoles issus de plusieurs secteurs d’activité en ont établi les critères et les mécanismes de fonctionnement. Le PEX-StaRRE est exploité par Réseau Environnement. On y retrouve deux comités; un comité d’usagers (rattaché aux groupes des gestionnaires et des opérateurs) qui a la responsabilité d’en évaluer le bon fonctionnement et de présenter des avenues pour son amélioration; et un comité technique (groupe des experts) qui voit à l’analyse des dossiers techniques en fonction des critères et objectifs, ainsi qu’au développement des documents et outils.

Le MDDELCC a participé financièrement au démarrage.

Les liens avec l’AWWA et la WEF

Le programme se développe en lien avec l’American Water Works Association, AWWA, et la Water Environment Federation, WEF, qui travaillent à l’établissement d’un programme semblable pour la filière liquide (Partnership for Clean Water, AWWA) et pour la filière solide (WATER-StaRRE, WEF). Ce lien est important afin de maintenir une référence internationalement reconnue.

Les acteurs impliqués

Pour adhérer au Programme d’excellence des stations de récupération des ressources de l’eau, il suffit d’en faire la demande au coordonnateur du programme, M. Alain Lalumière.

Population desservie 1er programme2e programme3e programme et suivants
Rabais de 15%Rabais de 20%
Moins de 5 000 habitants830  $ 710  $670  $
5 001 à 10 000 habitants1 550  $1 320  $1 240  $
10 001 à 25 000 habitants2 270  $ 1 930  $1 820  $
25 001 à 50 000 habitants3 200  $ 2 720  $2 560  $
50 001 à 100 000 habitants4 540  $3 860  $3 640  $
100 0001 à 250 000 habitants6 080  $5 170  $ 4 870  $
250 0001 habitants et plus7 420  $6 310  $5 940  $
Station supplémentaire (EAU) 1 550  $1 320  $1 240  $

Taxes en sus

Les organisations municipales doivent être membres de Réseau Environnement pour participer à un programme d’excellence

Un rabais de 15% est offert sur le second programme et un rabais de 20% est offert sur le troisième programme et les suivants plus.

Le 1er programme est celui qui représente le montant le plus élevé. Les 2e et 3e programmes sont déterminés par ordre décroissant des montants de facturation.

Pour les programmes en eau, lorsqu’une ville compte plusieurs stations (ou réseaux) et qu’elle en inscrit un nombre moindre, le tarif est calculé en fonction de la population desservie par la ou les stations (ou réseaux).

Pour les MRC et Régies, si une des villes sous leur administration participe à un autre programme d’excellence, la MRC ou Régie a le droit à un rabais de 15% ou 20%, selon le nombre de programme.

Il est possible d’adhèrer en cours d’année, le tarif sera ajusté en fonction des activités restantes offertes pour l’année en cours.

Municipalités participantes

Châteauguay
Gatineau
Laval
Québec
Rivière-du-Loup
Rosemère
St-Eustache
Terrebonne
Victoriaville