Rapport du BAPE sur la gestion des résidus ultimes – Réseau Environnement salue la mise de l’avant de l’économie circulaire et souhaite que le gouvernement mette l’accent sur les débouchés

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiate

Rapport du BAPE sur la gestion des résidus ultimes

 

Réseau Environnement salue la mise de l’avant de l’économie circulaire et souhaite que le gouvernement mette l’accent sur les débouchés

 

MONTRÉAL, le 25 janvier 2022 — Réseau Environnement salue les 11 orientations stratégiques du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE), car elles vont dans le même sens que les 20 recommandations du mémoire « Pour que les résidus ultimes le soient véritablement » préparé par le comité d’expertes et d’experts réuni en 2021 par Réseau Environnement.

 

Parmi les constats du BAPE, Réseau Environnement souligne l’importance de mettre l’accent sur l’économie circulaire comme moyen de développement premier, la mise en place de mesures d’écofiscalité, la gouvernance qui priorise les objectifs aux moyens ainsi que l’État comme modèle d’exemplarité.

 

Au-delà du principe de réduction à la source, Réseau Environnement souhaite que le gouvernement trouve des solutions innovantes et concrètes pour créer de nouveaux débouchés pour les matières difficiles à valoriser, en plus d’utiliser de nouvelles technologies pour développer de nouveaux marchés pouvant ainsi favoriser une transition vers une économie circulaire.

 

« La réflexion étant faite, il faut maintenant passer à l’action pour que l’économie circulaire ne tourne pas en rond et qu’on réduise la quantité de matières résiduelles éliminées de 724 à 525 kilogrammes par personne par année. Nous croyons qu’au-delà des changements d’habitudes des consommateurs, il est essentiel d’encourager la modernisation technique, l’innovation et l’implantation d’incitatifs économiques. » a déclaré Mathieu Laneuville, président-directeur général de Réseau Environnement.

 

 

 

À propos de Réseau Environnement

Plus important regroupement de spécialistes en environnement au Québec, Réseau Environnement agi comme catalyseur de solutions innovantes pour une économie verte*. Carrefour d’informations et d’expertises favorisant l’émergence de solutions environnementales, l’association assure l’avancement des technologies et de la science dans une perspective de développement durable. Elle rassemble des expertes et des experts des domaines public, privé et parapublic qui œuvrent dans les secteurs de l’eau, des matières résiduelles, de l’air, des changements climatiques, de l’énergie, des sols, des eaux souterraines et de la biodiversité.

 

*L’économie verte est une approche pour mettre en œuvre le développement durable (ISQ, 2020). C’est une économie qui entraîne une amélioration du bien-être humain et de l’équité sociale tout en réduisant de manière significative les risques environnementaux et la pénurie des ressources (PNUE, 2011).

 

 

– 30 –

 

 

Source :                           Réseau Environnement

 

Renseignements :        Clémentine Chevallier

[email protected]

438 927-5727

 

PARTAGEZ
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur email

Jean-Nicolas Côté

Monsieur Côté détient un baccalauréat en pharmacie, une maîtrise en environnement et poursuit des études en géomatiques appliquées afin de mieux modéliser la vulnérabilité aux changements climatiques.