Programmes d’excellence en eau – les lauréats récompensés !

MONTRÉAL, 21 octobre 2021 — À l’occasion de la cérémonie des Étoiles organisée dans
le cadre de la 44e édition du Symposium sur la gestion de l’eau, de nombreuses villes et
municipalités du Québec ont été récompensées par les programmes d’excellence en eau
de Réseau Environnement.

Attestations pour le Programme d’excellence en eau potable – Traitement (PEXEP-T)
Le Programme PEXEP-Traitement a pour objectif d’assurer, lors du traitement de l’eau,
une protection maximale contre toute contamination microbiologique. Regroupant 26
municipalités, ce sont ainsi plus de 5 millions de Québécoises et Québécois qui sont
alimentés par l’eau potable des stations membres de PEXEP-T.
Cette année, l’usine de filtration de Carignan obtient le certificat de phase 2 pour ce
programme. En outre, 36 villes et municipalités se sont vues remettre une attestation
pour la qualité de l’eau produite. La liste complète des lauréats se trouve en annexe du
présent communiqué.

Attestations pour le Programme d’excellence StaRRE
Le Programme d’excellence en eaux usées – Station de récupération des ressources de
l’eau, PEX-StaRRE, vise à assurer l’amélioration continue de la qualité des rejets liquides
et des boues d’épuration produits par les stations de traitement municipal, et cela, par
l’optimisation des opérations et processus de suivi continu.
Les stations d’épuration d’Auteuil et de Fabreville, à Laval, ainsi que la station de
traitement des eaux usées de Saint-Eustache et l’usine d’épuration des eaux usées
Achille-Gagnon (Victoriaville) se sont vues attribuer deux étoiles en guise de récompense
pour la qualité du traitement des eaux usées.

Attestations pour le Programme d’excellence en eau potable – Distribution (PEXEP-D)
Le Programme d’excellence en eau potable – Distribution, PEXEP-D vise à assurer, au
niveau de la distribution, l’amélioration de la qualité de l’eau potable distribuée aux
usagers, et ce, par l’optimisation des opérations au sein des systèmes municipaux de
distribution d’eau potable.
Les usines de filtration Beauport, Charlesbourg et Québec, toutes situées dans la ville de
Québec, ont acquis le certificat de phase 2 pour ce programme.
Le système de distribution de l’eau potable de Laval, les usines de filtration Beauport,
Charlesbourg et Québec, le système de distribution de l’eau potable de Saint-Eustache et
l’usine d’eau potable Hamel, à Victoriaville, se sont vues attribuer 2 étoiles pour la qualité
de leur eau potable.

Programme d’excellence en gestion des eaux pluviales (PEXGEP)

Le programme PEXGEP a pour objectif de soutenir les municipalités à optimiser la gestion des eaux pluviales pour mieux protéger les milieux récepteurs. Les villes de Granby, Laval, Longueuil, Saint-Jérôme, Victoriaville et Trois-Rivières ont satisfait aux exigences de la phase 2.

Programme Municipalité Écon’eau
Le programme Municipalité Écon’eau accompagne les municipalités dans leurs efforts de
réduction de la consommation d’eau. Les municipalités et villes de Saint-Antonin,
Drummondville, Crabtree, Québec, L’Assomption, Val David, Dolbeau-Mistassini, SaintSauveur, Compton, Senneterre et Contrecoeur ont toutes acquis la phase 1 pour ce
programme au cours de la dernière année.

Organisé par Réseau Environnement avec le soutien du ministère des Affaires municipales
et de l’Habitation du Québec (MAMH), du ministère de l’Environnement et de la Lutte
contre les Changements Climatiques (MELCC) et du ministère de l’Économie et de
l’Innovation (MEI) et présenté en partenariat avec Endress + Hauser et Premier Tech, le
44e Symposium eau a eu lieu les 20 et 21 octobre 2021 et réunissait des spécialistes du
secteur Eau.

À propos de Réseau Environnement
Plus important regroupement de spécialistes en environnement au Québec, Réseau
Environnement agit comme catalyseur de solutions innovantes pour une économie
verte*. Carrefour d’informations et d’expertises favorisant l’émergence de solutions
environnementales, l’association assure l’avancement des technologies et de la science
dans une perspective de développement durable. Elle rassemble des expertes et des
experts des domaines public, privé et parapublic qui œuvrent dans les secteurs de l’eau,
des matières résiduelles, de l’air, des changements climatiques, de l’énergie, des sols, des
eaux souterraines et de la biodiversité.
*L’économie verte est une approche pour mettre en œuvre le développement durable
(ISQ, 2020). C’est une économie qui entraîne une amélioration du bien-être humain et de
l’équité sociale tout en réduisant de manière significative les risques environnementaux
et la pénurie des ressources (PNUE, 2011).

— 30 —

Source : Réseau Environnement
Renseignements : Anik Verville
[email protected]
418 952-3314

Consulter le communiqué

PARTAGEZ
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on email

Jean-Nicolas Côté

Monsieur Côté détient un baccalauréat en pharmacie, une maîtrise en environnement et poursuit des études en géomatiques appliquées afin de mieux modéliser la vulnérabilité aux changements climatiques.